Newsletter – mai-juin 2015


Quelques nouvelles sur l’avancement du projet.

Avant toute transmission du dossier de candidature à l’Unesco, le Pourim Shpil doit être inscrit à l’inventaire du Patrimoine culturel immatériel de la France.

Il s’agit de l’étape préliminaire.

La rédaction du dossier pour la France est en voie d’achèvement avec le concours de la direction générale des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication. L’inscription devrait être effective début décembre 2015. Une première grande étape sera ainsi achevée, que nous fêterons tous ensemble.

Pour patienter, deux rendez-vous sont proposés.

 

Lundi 15 juin – Yiddish Day/Journée du yiddish

11h : Atelier cuisine Brunch yiddish avec surprises sépharades
Centre Medem-Arbeter Ring
52, rue René Boulanger, Paris 10e

PAF : 15 € (places limitées)
Inscription obligatoire par mail
ou par téléphone : 01 42 02 17 08.

Cet atelier sera animé par Paulette Bielasiak.

14h : Esther de Sutzgorod, film muet de 40’ avec des cartons en yiddish et français
Centre Medem-Arbeter Ring
52, rue René Boulanger, Paris 10e

PAF : 6 € (places limitées)
Inscription obligatoire par mail
ou par téléphone : 01 42 02 17 08.

Réalisation, scénario et montage : Laurent Berger.

Avec : Jasmine Compagnon, Létitia Durand, Juliette de Laroque, Christian Vurpuillot, Hervé Kérisac, Laurent Berger, Elliot Berger.

L’histoire d’Esther est transposée en l’an 1649, l’année des grands pogroms, quelque part dans cette Pologne qu’Élie Wiesel décrit comme « …enfouie dans la poussière et les ténèbres ».

Esther de Sutzogorod est un Pourim Shpil qui s’inscrit dans la plus pure tradition du théâtre de foire. Les personnages masqués, issus de la Commedia dell’Arte charrient leur lot d’irrévérences, d’impertinences et de grivoiseries.

Cette farce sera aussi l’occasion de redécouvrir une des perles du folklore yiddish, tirée des Contes de Chelm auxquels le film se réfère.

Filmé à la manière du Moscow Jewish State Theater Production, Esther de Sutzgorod rend hommage à l’acteur emblématique du théâtre yiddish, Salomon Mikhoels, liquidé par Staline en janvier 1948.

16h : Cérémonie de remise du Prix Korman, suivie de deux concerts.
Mairie du 4e arrondissement
2 place Baudoyer, Paris 4e.

Ce prix, décerné à une personnalité engagée dans la promotion de la culture yiddish, est remis cette année à Lise Gutmann par Henry Battner du Farband.

16h30 : Concert des Nouveaux talents du yiddish

  1. Anne-Marie Adad, chant yiddish – Serge Korolitski, piano.
  2. Ava Yona, chant – Raphaël Baroux, piano.
  3. Mélanie Gardyn, chant – Olivier Milhaud, piano.

17h15 : Récital de Talila et ses musiciens

  • Talila : chant.
  • Teddy Lasry : piano.
  • Pierre Montarelli : contrebasse.
  • Marc Pujol : percussions.

Le dernier concert sera suivi d’un pot de l’amitié.

PAF : 10 € pour l’ensemble de ces trois activités.

 

Dimanche 21 juin – grande journée des associations
Carreau du Temple, 4 rue Eugène-Spuller, Paris 3e..

Sous la houlette de Yiddish sans frontière, de nombreuses associations se retrouvent sur le Carreau… du Temple, pour une journée festive et légère où la liberté est mise à l’honneur.

Cette année on pourra y retrouver Jewpop, le site qui voit des Juifs partout et bien entendu le Collectif Pourim Shpil.

 

Google+TwitterFacebookEmail