Newsletter – mars 2016

Depuis notre newsletter en mai 2015, de nombreux événements sont arrivés, et de nombreux autres sont à venir !

Quelques nouvelles de l’avancement du projet

► En octobre 2015, le comité du patrimoine ethnologique et immatériel a entériné l’insertion du Pourim Shpil à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel en France. Le Pourim Shpil est la 38ème pratique festive dans la liste du patrimoine en France. La fiche d’inventaire est désormais consultable sur le site du ministère de la culture et de la communication.

► Le 17 février 2016, dans les salons de la Mairie du Xème arrondissement à Paris, une soirée était organisée par le collectif pour fêter l’événement. 200 personnes ont participé à cette soirée. Pascal Liévaux, conservateur du patrimoine, chef du département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, a pris la parole pour témoigner de l’importance du projet. Rémi Féraud, maire du Xème, a fait une brève mais chaleureuse allocution de bienvenue. Des extraits de Homens Mapole, le Pourim Shpil du Troïm Teater, ont été suivis par la projection d’un diaporama présentant le projet du collectif pour l’inscription du Pourim Shpil au Patrimoine culturel immatériel (PCI) de l’Unesco.

Prochaines étapes

► Aider d’autres pays à entreprendre la même démarche afin d’accélérer une candidature commune à l’Unesco en 2018 ;

► finaliser la mise en site du Musée Virtuel du Pourim Shpil tout en continuant à collecter, inventorier, traduire, diffuser tous les documents existants sur la fête de Pourim ;

► et enfin, après l’inscription effective au PCI de l’Unesco, créer un théâtre juif national et un centre de recherche.

Quelques fêtes de Pourim en ce mois de mars

Mardi 8 mars au Centre Medem : Se rire du destin, rencontre avec Nathan Weinstock à l’occasion de la sortie de son livre paru aux Éditions Avant-Propos, Se rire du destin – Farce pour Pourim, traduction de la pièce Le Jeu d’Assuérus, publiée en yiddish en 1697, le plus ancien texte de Pourim Shpil qui nous soit parvenu.

Dimanche 20 mars à la MCY : Pourim à la Maison de la Culture Yiddish avec Marthe Desrosières et les Klezmorimlekh.

Mercredi 23 mars au Club Barock (Paris 8e) : Jewsalsa présente La Folle Nuit d’Estherix – Dj Gefilte-fix et Hebrew Raccourcix au Club BaRock (Paris 8ème).

Jeudi 24 mars à la Maison de la Culture Yiddish : Purim Lider concert de Yale Strom et Elisabeth Schwartz.

Jeudi 24 mars au MAHJ : Regards contemporains sur Pourim, rencontre présentée par Jean Baumgarten, avec la photographe Estelle Hanania, le plasticien Michel Nedjar et le réalisateur David Rybojad. Suivie de la projection du film Ad Io Yada – le Carnaval de Pourim de Tel Aviv de David Rybojad.

Jeudi 24 mars au Farband : après-midi musical avec les Marx Sisters et les witzn de Charles Smrodyni, Dans l’ordre et le désordre.

Vendredi 25 mars au Farband : repas shabbatique pour Pourim.

Samedi 26 mars au Centre Medem : Mazel Tov, tout va mal ! lecture d’extraits du nouveau spectacle de Jean-Henri Blumen, suivie d’un Pourim’s Récital : Tout ira mieux ! avec Michèle Tauber, chant, et Laurent Grinszpan au piano.

Tous ces programmes sont sur le site du collectif, y compris quelques Pourim Shpil à Berlin, Londres, New-York, Sydney ou Tel-Aviv !!

Deux récentes publications pourimesques

 

Se rire du destin. Farce pour Pourim. Trad. Nathan Weinstock. Éd. Matanel.La Méguila d'Esther, illustrée par Gérard Garouste. Éd. Hermann, 2016.

La Méguila d’Esther, éd. bilingue français-hébreu, illustrée par Gérard Garouste. Éd. Hermann, 2016.

Se rire du destin. Farce pour Pourim. Traduit, présenté et annoté par Nathan Weinstock. Éd. Matanel, 2016.

 

Google+TwitterFacebookEmail